L’Orientalisme architectural en Italie !

>L’Orientalisme architectural en Italie !
>L’Orientalisme architectural en Italie !
>L’Orientalisme architectural en Italie !
>L’Orientalisme architectural en Italie !
>L’Orientalisme architectural en Italie !

Le Castello di Sammezzano, une exception d’architecture mauresque en pleine Toscane (Italie) rouvre ses 365 pièces ornées de mosaïques - une pour chaque jour de l’année ! - quelques mois par an.

Erigé en 1605, près de Florence, le château fut la demeure de nombreux membres de la royauté et du roi Umberto I en 1978 avant de devenir un hôtel de luxe avec golf et spa jusqu’en 1990. Racheté en 1999 par une compagnie anglaise qui a fait faillite, il se délabre au fil du temps. 

En 2013, un comité de soutien Comitato FPXA est créé et marque le bicentenaire de la naissance du marquis Ferdinando Panciatichi Ximenes d'Aragon (1813-2013) qui vise à promouvoir le château et le parc Sammezzano à travers l'histoire complexe de son «créateur ». 

Aujourd’hui restauré, il figure dans le Top 20 du Fondo Ambiente Italiano (FAI) chargé de la préservation du patrimoine historique de l’Italie.

Appartenant à l’origine à deux grandes familles italiennes, Altoviti et Giovanni Jacopo de Medicis, il doit sa forme actuelle avec un immense parc de 185 ha grâce à la famille Ximenes d’Aragon. 

Influencé par le mouvement appelé "l'orientalisme" qui s’étend à l’époque à travers l'Europe à partir du XIXe siècle, son propriétaire a commencé à changer la structure existante et à construire de nouvelles salles: le hall d'entrée en 1853, en 1862 le Temple de la Stalactites, la salle de bal en 1867 à la Tour centrale indiquant la date de 1889 sculptée.

En savoir plus :
www.sammezzano.org 
Facebook Sammezzano-comitato

commentaires

  1. Ahmed Elouali

    un bon article. Merci

  2. Mustapha RAHMOUNI

    Oui, Je confirme

Cet article vous a plu, réagissez !

Ajouter un commentaire