QU’EST-CE QUE LE DESIGN VÉGÉTAL ?

>QU’EST-CE QUE LE DESIGN VÉGÉTAL ?
>QU’EST-CE QUE LE DESIGN VÉGÉTAL ?
>QU’EST-CE QUE LE DESIGN VÉGÉTAL ?
>QU’EST-CE QUE LE DESIGN VÉGÉTAL ?

Après des années de béton à outrance, puis l’époque des « espaces verts », une révolution urbanistique fait ses premiers pas : celle du Design Végétal. Plus qu’une nouvelle tendance, un concept ! 

Tendance émergente et de plus en plus forte, le Design Végétal répond au besoin des citadins en manque de Nature et aspirant à un retour aux sources, aux choses vraies, dans un environnement urbain souvent étouffant et sans poésie. Basé sur deux concepts forts: le Design en tant que création artistique, technique et au service de la société et le Végétal en tant que matière vivante par les plantes - Le Design Végétal consiste à intégrer de manière innovante la Nature dans le design en tant que matériau dans notre quotidien. On trouve l’expression de ce concept aussi bien à l’intérieur, au niveau des objets et de la décoration qu’à l’extérieur, dans l’urbanisme et l’architecture. L’idée maîtresse est de bâtir un lieu de vie de qualité qui respecte les besoins de l’Homme de vivre en harmonie avec les cycles naturels. Le Design Végétal est une réponse à cet « Homme moderne » qui recherche l’esthétisme et la sérénité, loin de la pollution et du stress des embouteillages.

Des projets avant-gardistes 
Ce concept est un phénomène mondial dont les projets sont encore très avant-gardistes. La ville de Singapour a concrétisé un rêve fou « Gardens of the bay » (Les jardins de la baie), qui a reçu le prix du bâtiment de l’année au Festival mondial d’architecture en 2012. Cette tour abrite deux hectares de serres écologiques.

A Vancouver, au Canada, le « Telus Garden » est un immense bâtiment dont les toits sont recouverts de jardins ou de forêts, soit 10 000 m2 d’espaces verts ! Le projet intègre aussi des solutions d’énergies renouvelables

En italie, c’est une forêt verticale d’un hectare qui pousse en plein centre-ville de Milan grâce à l’architecte contemporain Stefano Boeri ! Les Tours de 76 à 110 mètres disposées en quinconce, ont été imaginées afin de laisser la place aux terrasses végétalisées et à 900 arbres au total ainsi qu’à favoriser l’ensoleillement.

Au Maroc, cette première architecturale s’incarne à Casablanca dans le projet de végétalisation Casa-Anfa, lancé par Yasmine Signature . Ces « Tours Végétales », s’inspirant des jardins suspendus de Babylone, réintègrent la nature verticalement dans un projet global d’urbanisme : des appartements de très haut standing, des pavillons jumelés et une tour Bureaux. Avec 70% de sa surface occupés pas des espaces verts et la présence de végétaux (bougainvilliers, chèvrefeuille et jasmin) dans sa structure, le projet immobilier offre un horizon fleuri grâce aux baies vitrées prolongeant ainsi l’espace intérieur vers l’extérieur. 

Ces projets forment de véritables poumons au sein des mégalopoles.

commentaires

Cet article vous a plu, réagissez !

Ajouter un commentaire